Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pronostony-foot.over-blog.com

CDM 2014 : Les stars seront-elles là ?

31 Mai 2014 , Rédigé par Tony Jo Publié dans #Coupe du Monde

CDM 2014 : Les stars seront-elles là ?

Va-t-on assister à la coupe du Monde la plus décimée de "ses" stars depuis 1930 et sa première édition en Uruguay ? La question peut se poser au regard des incertitudes et/ou forfaits qui s'accumulent ces dernières semaines. Revue d'effectifs.

Les grands absents

Évidemment le premier nom qui nous vient à l'esprit dans ces cas-là n'est autre que la star de notre championnat Zlatan Ibrahimovic. Lui qui avec sa sélection a été éliminé cruellement en barrage au mois de novembre dernier par le Portugal d'un certain Cristiano Ronaldo.

Il y a également le récent vainqueur de la Ligue des Champions, Gareth Bale (joueur le plus cher de l'histoire ?) qui malgré tout le respect que l'on a pour le Pays de Galles, n'est pas prêt de disputer une coupe du Monde avec sa sélection. Son coéquipier, Aaron Ramsey, auteur d'une excellente saison avec son club Arsenal, joue du même mauvais sort.

On oublie pas Robert Lewandowski et Jakub Blaszczykowski pour la Pologne, Petr Cech pour la République Tchèque, Branislav Ivanovic, Nemanja Vidic, Neven Subotic et Nemanja Matic pour la Serbie, David Alaba pour l'Autriche, Arda Turan pour la Turquie, Medhi Benatia pour le Maroc, Stevan Jovetic et Mirko Vucinic pour le Monténégro, Henrikh Mkhitaryan pour l'Arménie, Martin Skrtel et Marek Hamsik pour la Slovaquie, Daniel Agger pour le Danemark...

Tous ces joueurs ne participeront pas à cette fête qu'est la coupe du Monde au Brésil. La plus grande compétition internationale fera sans eux au plus grand dam des amateurs de football.

Les victimes des choix des sélectionneurs

Quand certains sélectionneurs laissent ou sont obligé de laisser de côté des joueurs qui ont participé à une finale de Ligue des Champions (Felipe Luis et João Miranda), qui ont été champion d'Italie avec un record de points à la clef (Carlos Tevez et Fernando Llorente), qui ont déjà été champion du Monde (Fernando Llorente et Jésus Navas), qui ont été vainqueur d'un Euro (Fernando Llorente, Jésus Navas, Alvaro Negredo), qui ont été champion d'Angleterre (Jésus Navas et Samir Nasri), champion olympique (Philippe Coutinho) ou qui ont tout simplement déjà gagné un Ballon d'Or (Ricardo Kaka) et j'en passe (Mario Gomez..etc..), c'est qu'ils doivent avoir de bonnes raisons de se passer de leurs services. Car on parle tout de même de joueurs d'expérience, de cadres dans leurs clubs respectifs, de capitaines parfois, de joueurs de talents qui peuvent pour certains changer le cours d'un match... Enfin ce qui est sûr c'est que personne ne les verra sur un terrain au Brésil.

Les blessés

Ce n'est jamais le bon moment, tout simplement car il n'y a pas de "bons moments" pour être blessé. Oui c'est banal mais tellement vrai au fond. La blessure est la hantise du footballeur, du sportif en général. Mais elle est présente, elle fait partie comme on dis souvent du "métier" de footballeur professionnel. Alors qu'elle soit petite, moyenne ou grosse ; au final la blessure aura eu raison de beaucoup de joueurs importants. Les talentueux Ilkay Gündogan, Thiago Alcantara, Victor Valdès, Steve Mandanda, Ricardo Montolivo et Kévin Strootman font partis d'une longue liste de malchanceux qui ne verront la coupe du Monde qu'à la télévision.

Les refus

Et puis il y a les inconscients ou les raisonnables c'est selon les avis. Ceux qui ont tout simplement préféré dire "non" à une coupe du Monde au Brésil, le pays du football. Beaucoup de personnes voudraient être à leur place et y aller mais eux assument leur choix et s'en explique chacun à leur tour devant la presse nationale de leur pays. Pour John Terry, ce sera la retraite internationale annoncée il y a de ça quelques mois. Dommage pour Roy Hodgson qui se voyait déjà avec une charnière 100% Chelsea avec Tim Cahill. Van der Wiel, lui le latéral droit néerlandais du Paris Saint-Germain et finaliste de la dernière coupe du Monde en Afrique du Sud, ne se trouvant pas dans des conditions optimales à cause de son genou, a tenu à avertir par téléphone son sélectionneur Louis Van Gaal qu'il laissait sa place à un joueur plus frais physiquement. Honnête pourra-t-on dire. Et maintenant Tiago, le véritable couteau-suisse de Diego Simeone auteur d'une splendide saison avec l'Atletico Madrid, avait quant à lui prévenu il y a un peu plus d' 1 an et demi Paulo Bento qu'il prenait sa retraite, lui aussi. Vraiment dommage quand on connait la qualité du bonhomme et son expérience internationale.. Et enfin, pour finir, la rocambolesque révélation de l'année concernant le refus de sélection pour le Mondial de Carlos Vela, international mexicain à multiples reprises, véritable révélation du championnat d'Espagne depuis 2 ans maintenant avec la Real Sociedad. Le coéquipier d'Antoine Griezmann a notamment déclaré il y a quelques mois préféré regarder un bon film qu'un match de football à la télé, et qu'en quelque sorte le monde du football le dégoûtait, qu'il ne se reconnaissait pas en ses valeurs, qu'il avait même envie des fois de "tout plaquer" déclare-t-il. Alors ne lui parlez pas de coupe du Monde. De toute façon, il justifiera en second argument une légère brouille avec son sélectionneur.

Les incertain(s)

Au plus grand soupir des amoureux du ballon rond, les mauvaises nouvelles s'accumulent ces derniers jours et vient s'ajouter encore une catégorie de joueurs aux blessés, aux écartés ainsi qu'aux oubliés : ce sont les incertains ! Quel est ce déluge qui s'abat sur les stars programmées de ce Mondial ? Nous nous posons bien la question mais les réponses sont hélas trop nombreuses. Luis Suarez, Cristiano Ronaldo, Pepe, Franck Ribéry, Diego Costa, Karim Benzema, Manuel Neuer, Sami Khedira, Bastian Swcheinsteiger, Arturo Vidal, Radamel Falcao... Tous ces "monstres" que sont ces joueurs sur le terrain en temps normal serait-ils en train de craquer physiquement à l'approche du dénouement de la saison 2013-2014 ? Partout dans le monde, nous faisons tous la même prière pour que ces stars planétaires illuminent et éclaboussent de leur talent les 12 stades brésiliens conçus pour ce Mondial.

En méforme/rattraper leur saison moyenne

Pour finir, j'aimerais citer quelques noms très attendus pour cette coupe du Monde 2014. Pas mal de grands joueurs ont finalement passé l'année tranquille, sans trop forcer, sans trop se blesser, sans trop jouer, sans trop TOUT ! Les Lionel Messi, Thiago Silva, Xavi Hernandez, Wayne Rooney, Raphaël Varane, Mesut Özil entre autres... On a souvent eu l'impression au cours de cette saison que ces joueurs majeurs se sont... comme qui dirait économiser pour cet été. On n'a pour ainsi dire presque pas le droit de leur en vouloir. Une coupe du Monde, c'est l'événement d'une vie ou la première fois pour certains, certainement la dernière pour d'autres...etc.. Beaucoup ont leur justification personnelle dans cette affaire : aucun problème. En revanche, quand on agit comme cela, les supporteurs et les observateurs/journalistes/spécialistes attendent qu'une chose ! Il faut vraiment assurer derrière et accomplir une très belle coupe du Monde. Faire la différence, montrer qu'on s'est préparer ou...économiser toute l'année pour ça, prouver que dans la plus grande des compétitions on est présent, et surtout démonter qu'on a pas eu tort...

Messieurs faites nous rêver !

Tony Jo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article