Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pronostony-foot.over-blog.com

Espagne - Pays-Bas (13 juin) pronostics

13 Juin 2014 , Rédigé par Tony Jo Publié dans #Pronostics

Espagne - Pays-Bas (13 juin) pronostics

Les voilà ! Les champions du Monde en titre font leur entrée dans la compétition 24h après leur hôte brésilien. Et ironie du sort, c'est un "remake" de la finale 2010 en Afrique du Sud que le tirage au sort a proposé aux espagnols. Les probabilités étaient faibles mais ce sera bien contre leurs ex-victimes hollandaises qu'il démarreront la compétition. L'importance de ce match est certes moindre que la dernière finale mais le peuple "oranje" voudra surement effacer ce douloureux souvenir..

Justement, penchons nous sur cette rencontre entre les 2 derniers finalistes de l'histoire.

Honneur au tenant du titre avec l'Espagne de Vicente Del Bosque. Auteur d'un parcours de qualification moyen mais relativement sérieux, les coéquipiers de Casillas finissent premiers de leur groupe devant la France non pas sans quelques frayeurs. L'essentiel est acquis et les voilà partis disputer la coupe des Confédérations au Brésil. Fatigue accumulée en fin de saison ou pas, l'Espagne fait une petite phase finale et finit par se faire étriller par les brésiliens en finale sur un score sans appel de 3-0 ! Neymar sera la star de cette finale et déclenchera sans le vouloir à travers ce match une vague de questions sur le réel niveau des espagnols à 1 an de la coupe du Monde.. Le football "toque" est-il toujours efficace ? Met-il toujours en difficulté ses adversaires ? La réponse reste trouble face à l'adaptation de plus en plus d'équipes à ce schéma de jeu. C'est à ce moment là que Vicente Del Bosque a compris qu'il lui faudrait un plan B s'il voulait reconquérir le Monde en 2014. Cette solution c'est Diego Costa avec une alternative de jeu plus aérien et surtout plus rapide vers l'avant, dans le sens de la verticalité. Alors certes, dans leurs 3 derniers matchs de préparation, on compte 3 victoires mais quand on sait que les adversaires ont été une équipe bis d'Italie (1-0), la Bolivie (2-0) et El Salvador (2-0) et qu'en plus il a fallu plus d'une heure de jeu à chaque fois pour faire la différence.. C'est préoccupant. Bien sur, les observateurs vont me trouver exigeant je l'entend bien mais en même temps, comment ne pas l'être avec ce groupe de joueurs au potentiel exceptionnel ?

En ce qui concerne les Pays-Bas, l'analyse est beaucoup plus simple. Coupe du Monde exceptionnelle en 2010, Euro exécrable en 2012 en ayant été sortis au premier tour avec 3 défaites en 3 matchs, et pour finir parcours éliminatoire très sérieux avec le record de nombre de points obtenus (avec les allemands) avec 28 points récoltés sur 30 possibles. Une attaque de feu (34 buts en 10 matchs), des joueurs qui s'affirment (Strootman, Janmaat, Blind...), entourés des indispensables (Robben, Van Persie, Van der Vaart, Sneijder...) tout ça sous la houlette du génialissime Louis Van Gaal. Le moral des bataves semble être au beau fixe si on prend en compte toutes ces données ! Mais voilà car il y a un "mais". La plaque tournante Kévin Strootman s'étant rompu les ligaments croisés en mars dernier et Rafaël Van der Vaart déclarant forfait juste avant le Mondial pour blessure ont changés totalement la donne. Face à ces 2 forfaits des joueurs cadres de son 4-3-3 "maison", le sélectionneur a préféré changé complètement de système de jeu et passer en 5-3-2 beaucoup plus défensif à cause d'un manque de milieux compétitifs.. Quand on connait l'amour ancestral qu'ont les hollandais pour l'attaque et le beau jeu, c'est presque incompréhensible ! Mais le fait est là et il est inéluctable à présent.

Maintenant, personnellement je vois un match très fermé et quasi à sens unique. Je m'explique. Je pense que les espagnols auront très rapidement le pied sur le ballon et qu'il vont longtemps se "casser les dents" sur le 5-3-2 mis en place par Van Gaal. On connait tous la réputation qu'à le mythique sélectionneur néerlandais à mettre une tactique en place afin de faire déjouer l'adversaire d'un soir. Les Pays-Bas seront assurément prêt pour ce défi de taille et défendront avec intelligence leur but tout en exploitant au maximum les sorties de balle avec Robben et Van Persie devant. Dans le dernier quart d'heure, les 2 équipes voyant que le match ne se décante pas, ne voudront pas prendre le risque de partir à l'abordage afin de perdre bêtement le premier match de phase de poule. Surtout en sachant que le Chili pourrait en profiter. Le nul dans ces cas-là malheureusement, contentera tout le monde.

PRONOSTICS

Sans risque : victoire de l'Espagne ou match nul (cote à 1.15)

Osé avec résultat sec : match nul 0-0 (cote à 7.25)

Tentation : aucun buteur (cote à 7.50)

Tony Jo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article